European Freestyle Expression 2015 ? On y était et on vous raconte (presque) tout !

Bon ok, ça fait quelques semaines qu’on n’a pas écrit ici mais on a des excuses, et des bonnes : Un roadtrip dans le sud de la France, une compétition de freestyle, des sessions qui s’enchaînent, voilà le pourquoi du comment de notre absence.

Revenons sur ce début du mois de novembre plus que chargé.

Fin Octobre Nico a été contacté par l’EFPT (European Freestyle Pro Tour) pour juger la compétition de freestyle organisée par l’EFE (European Freestyle Expression) qui a lieu tous les ans à Six-Four Les Plages. Quatre jours d’évènements consacrés au windsurf, et aux meilleurs freestylers européens.

Reste qu’une petite virée dans le sud de la France représente une sacrée expédition pour les irréductibles bretons que nous sommes. Environ 1300 kilomètres nous séparent de Six-Fours. Coup de chance, nous avons tous les deux du temps. Nous décidons donc de rejoindre la méditerranée en camion tout en évitant les autoroutes : vaste programme.

carte efe

Notre périple nous fera traverser des régions et des départements où nous n’avons pas l’habitude de nous rendre comme le Limousin, avec la Creuse, ou L’auvergne, avec le Puy de dôme.

DSC02738

La campagne Française est vraiment belle. L’automne est bien là, ce qui n’est pas vraiment le cas en Bretagne où les températures restent très douces pour la saison.

DSC02741

Nous arrivons dans le sud sous les orages, heureusement la pluie n’est pas de la partie, seuls les éclairs qui illuminent le ciel et le vent qui fait plier les arbres nous accompagnent.

Arrivés à destination nous rejoignons l’équipe des juges et de l’EFPT au Mafana, un bar très sympa à 5 minutes de notre hébergement. La tablée est très hétéroclite, ça parle autrichien, espagnol, anglais, français. Le ton est donné, ce petit séjour dans le sud risque de ne pas être très reposant !

InstagramCapture_ec4ea6ff-e778-4638-9a07-c5e8fd2e2d02

Le premier jour, le vent ne permet pas de lancer la compétition, on alternera entre session de SUP (gracieusement prêté par Fanatic et Lokahi), buvette, glande sur la plage (oui, ici c’est encore l’été), SUP, buvette…etc.

InstagramCapture_931979a2-a7c3-4b00-bf40-1ec775d50041

Le rythme s’annonce dur à suivre, on dit des bretons… mais les sudistes sont pas mal dans le genre.

InstagramCapture_5031a32a-8a58-4522-9305-ca899af5db70

Le deuxième jour, le soleil est toujours bien présent mais pas le vent. L’organisation lance du « Tow in » pour faire le show. Le principe est le suivant : le rider est tracté par un jet ski pour prendre de la vitesse et envoie une figure une fois la vitesse désirée atteinte. Tricks de dingues et crashs sont au rendez-vous.

Amado Vrieswijk source efpt.net

Source: site de l’efpt

Une fois la nuit tombée, tout le monde se réfugie à la buvette, attirés par la lumière sans doute 😉 . Ruben prend le contrôle des platines et fait bouger l’assemblée qui n’attendait que ça (Full moon Party à Brutal beach). La soirée se poursuivra au Mafana, véritable quartier général !

12182658_10153263049872709_8594547317765868670_o

Source: So rad le mag

Nous commençons le 3ème jour de compétition par une partie de pêche improvisée avec notre ami Ruben.

InstagramCapture_62bf1a65-1d71-462f-956f-13d7466189c1

Heureusement, le vent pointe le bout de son nez en début d’après-midi. La compète peut enfin commencer. Elle se déroulera au large, les juges sont installés sur un grand voilier, il y a pire comme job.

12186472_969669283080032_6174137870475680704_o

Source: page facebook de l’EFE

Pour ma part je découvre le boulot de « Beach marshall » ! Rien de bien compliqué en soit, je dois synchroniser ma montre avec le chrono du bateau des juges et tenir au courant les riders restés sur la plage de l’avancée de la compétition.

InstagramCapture_04f82e26-d9b5-4b60-926a-43f1db3985cc

La single elimination s’achève avec la victoire du belge Steven van broeckhoven, devant le local Adrien Bosson et le Bonnairien AmadoVrieswijk.

InstagramCapture_455fdfd4-5512-4beb-959a-12315ddcca5a

S’en suit une grosse soirée avec les juges, l’orga et les riders. Même si nous n’avons pas pu faire la fête jusqu’au bout de la nuit, la faute à quelques riders en tongs qui se sont vu refuser l’entrée en boîte et à des videurs pas très sympas, on aura quand même passé un excellent moment.

Le lendemain matin est rude pour tout le monde (particulièrement pour moi, m’enfin passons…), surtout que le vent est là dès 9 heures et que la compétition va durer toute la journée. Malgré un vent capricieux en fin d’après-midi, la double élimination pourra être bouclée.

TRC_2180

Source: site de l’EFPT

Steven van broeckhoven, l’invincible, remet le couvert. Il est le vainqueur de cette édition, la 2ème place revient à Adrien Bosson, « le chat du Brusc », à domicile et la 3ème à Amado Vrieswijk, la star montante du freestyle mondial.

12194819_969688043078156_5905538323253755937_o

Source: page facebook de l’EFE

On tient à souligner l’incroyable remontée du rider Français Julien Mas pendant cette double élimination !

10989448_969669886413305_1948679474321604550_o

Source: page facebook de l’EFE

Suite à la cérémonie de clôture, qui a permis de couronner Amado Vrieswijk, champion du tour EFPT 2015, un dernier tour à la buvette puis tout le monde se dit au revoir.

WP_20151029_17_17_55_Pro

Il est temps pour chacun de prendre la route et de regagner ses pénates…. Sauf pour nous, éternels vadrouilleurs à 4 roues, notre étape dans le sud de la France n’est pas terminée (voir prochain article).

InstagramCapture_2a973f29-3e50-4728-bafc-db222c9013f3

Pour moi, l’EFE était une première. Pour résumer, du soleil, du vent, du windsurf, du freestyle de haut niveau, une très bonne ambiance, des soirées et pour finir de supers rencontres et des gens que je ne suis pas prête d’oublier.

InstagramCapture_e12b366a-5b57-4937-853f-1a0a4859d077

Non pas que je ne vous ai pas tout dit mais pour savoir comment ça c’est vraiment passé l’EFE, c’est l’article de notre très cher ami Colin de So Rad le mag qu’il faut aller lire ici.

WP_20151031_09_52_24_Pro

On vous laisse avec la vidéo de nos amis jobards les Pertusato qui envoie du très très lourd encore une fois (on vous conseille d’aller jeter un œil sur leur vidéo ici et sur leur site par ici) : https://vimeo.com/147338787

WP_20151030_16_39_56_Pro

Bye Bye Six-Fours, merci L’EFPT, l’EFE et surtout Fred et Natasha Bosson (organisateurs de l’évènement) pour ces 4 jours top moumoutte !

InstagramCapture_502fcc6a-e661-4de5-8499-e8e0a9238cb7

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires

  1. ABEILLEBZ · décembre 5, 2015

    superbe article très lumineux tant dans les propos que sur les photos 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s